expérimentations supervisées

DESCRIPTION ET OBJECTIF

Les expérimentations supervisées comprennent l’ensemble du travail à faire, en laboratoire ou ailleurs, concernant le projet. Ce travail inclut les rencontres, les recherches, le traitement des données, les visites, etc. L’objectif visé est la concrétisation et la réalisation du projet que vous avez élaboré et exposé dans le cadre de l’avant-projet, et ce, par l’application de la démarche scientifique.

CONSIGNES POUR UN BON FONCTIONNEMENT DES PROJETS

  1. Respecter les heures d’ouverture des laboratoires.
  2. Respecter les heures de disponibilité des techniciens en dehors des heures de laboratoire. Ces heures seront affichées sur la porte en début de session.
  3. À chaque semaine, une feuille de demande de matériel devra être présentée au technicien, en vue de la prochaine période d’expérimentation, au plus tard 48 heures après la dernière séance de laboratoire. Ce délai, suffisant pour faire le bilan des derniers travaux, ne sera prolongé qu’en cas d’entente particulière entre le professeur responsable et le technicien.
  4. La demande de matériel sera faite sur un formulaire prévu à cet effet et signé du professeur titulaire qui se sera préalablement assuré du bien fondé des demandes en faisant un bilan hebdomadaire des travaux avec chacune des équipes. Le professeur pourra inscrire un commentaire sur ce formulaire.
  5. Les budgets accordés pour chaque groupe étant limités, le montant maximum accordé pour un projet sera déterminé en fonction du nombre d’équipes. Aucun projet ne devra nécessiter des achats de matériel supérieur à ce montant. D’autre part, toute forme de commandite ou d’emprunt devra être préalablement autorisé.
  6. Tous les achats et les commandes doivent être préalablement autorisés, soit par le professeur ou par le technicien responsable.
  7. Chacun des achats devra respecter les procédures en vigueur au Cégep de Saint-Félicien.
  8. Les lignes directrices et les politiques fournies par le Conseil canadien de protection des animaux (CCPA) et le Règlement sur les déchets biomédicaux du Cégep de Saint-Félicien devront être respectés intégralement.
  9. Les étudiants utilisant un mini-lab recevront une clef si et seulement si leur projet ne comporte pas de montage ou la manipulation de produits ou d’instruments représentant un danger.
  10. À l’exclusion des périodes qui lui auront été assignées, l’étudiant ne devra jamais se trouver seul dans un mini-lab.
  11. Les étudiants devront obligatoirement passer par leur titulaire pour procéder à des appels interurbains.
  12. Concernant le prêt de matériel, chacune des demandes sera traitée par le titulaire et le technicien.
  13. À la fin de la session, tous les montages appartiennent et reviennent au Cégep. Cependant, une équipe pourra conserver le fruit de son travail si elle respecte les trois conditions suivantes :
    • le Collège n’a acquitté aucune facture pour ce projet;
    • le montage, la pièce ou le produit ne comporte aucun risque pour la santé;
    • Il y aura eu, dès le début des travaux, entente écrite (sur un formulaire prévu à cet effet) entre les équipiers, le personnel technique et le professeur titulaire concernant la propriété du montage, de la pièce ou du produit.

RECOMMANDATIONS

  1. Procéder aux achats à l’extérieur de la région dans les premières semaines de la session.
  2. Cerner le projet dès le début si l’on veut avoir des chances de succès.
  3. Il faut s’assurer de ne pas être à la merci d’une commande acheminée « à l’autre bout du monde… »
  4. Même s’il vous apparaît plus simple de procéder par vous-mêmes à un achat, assurez-vous d’avoir fait préalablement autoriser cet achat si vous tenez à être remboursés. Dans ce cas, il faudra toujours une facture complète et non un simple coupon de caisse.
  5. Remettre le matériel en place et laisser les tables propres à la fin de chacune des séances de travail si vous désirez avoir une bonne collaboration du personnel technique.
  6. Procéder à la rédaction d’un « plan écrit » de ce que vous entendez faire d’une semaine à l’autre.

CRITÈRES D’ÉVALUATION

  1. Organisation du travail en termes de planification et de régularité (12,5 points)
    • Comportement sécuritaire, planification et organisation adéquate du travail pendant les manipulations.(si applicable)
    • Respect des consignes concernant les demandes de matériel. (Si applicable)
    • Respect de l’échéancier.
  2. Responsabilité face à l’environnement (7,5 points)
    • Préoccupation constante pour l’efficacité dans l’utilisation des matériaux et de l’énergie.
  3. Originalité et rigueur dans la démarche (37,5 points)
    • Application rigoureuse d’une démarche de résolution de problèmes ou de la démarche scientifique tout au long du projet.
    • Identification des causes du succès ou de l’échec expérimental.
    • Originalité dans l’adaptation du plan expérimental.
    • Rigueur dans la collecte et l’interprétation des résultats.
    • Respect des règles de bioéthique.
  4. Pertinence des résultats obtenus en rapport avec les hypothèses formulées (17,5 points)
    • Cohérence dans le traitement préliminaire des données obtenues
    • Compilation claire des données et des résultats
    • Analyse rigoureuse des données et des résultats recueillis avec réévaluation pertinente de la ou des hypothèses formulées.
  5. Autonomie lors de la réalisation du projet (25 points)

Total : 100 points

N.B. Ces critères sont à titre indicatif. Des modifications peuvent y être faites selon la nature du projet et vous seront communiquées le cas échéant.

La pondération de cette activité sur la session est indiquée dans le plan de cours.